www.spondylarthrite-forum.net

www.spondylarthrite-forum.net

Forum destiné aux personnes atteintes de Spondylarthrite, Fibromyalgie, Crohn et maladies apparentées
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une maladie millénaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2446

MessageSujet: Une maladie millénaire   Mer 21 Mar 2007 - 16:45

La spondylarthrite ankylosante
Une maladie millénaire


Le plus ancien et célèbre patient touché par la spondylarthrite ankylosante s'appelle Ramsès II. À la mort du pharaon, en 1236 avant notre ère, les embaumeurs durent lui fracturer la colonne vertébrale au niveau du cou tant elle était courbée et rigide, ses vertèbres s'étant soudées les unes aux autres au fil de l'évolution de la maladie. Ceci fut révélé grâce aux examens radiologiques réalisés par une équipe belge sur la momie du pharaon, lors de sa venue à Paris, dans les années 1960. Et malgré les progrès de la médecine, il existe malheureusement, aujourd'hui encore, en France, des cas de « colonnes bambous ».

Plus de 130 000 Français souffrent de ce rhumatisme inflammatoire chronique dont l'origine est mal connue. Le fait d'être porteur du marqueur tissulaire HLA B27 (voir page suivante) est un élément nettement favorisant - retrouvé chez 80 % des malades - quoique non indispensable. L'environnement jouerait aussi un rôle. Tous les spécialistes plaident pour une composante infectieuse susceptible de provoquer une réponse anormale de l'organisme. Mais la maladie est-elle due à des infections alimentaires ou à des germes naturellement présents dans notre tube digestif ? Il est encore difficile de le dire, d'autant que plusieurs bactéries ayant de nombreux points communs (chlamydia, klebsielle, campilobacter, yersinioses...) sont suspectées.

Des études comparatives menées dans différents pays donnent quelques indications : d'abord, les formes les plus sévères proviennent actuellement le plus souvent d'Afrique du Nord et d'Europe de l'Est. Au Maghreb, 50 % des malades ont une atteinte de la hanche après dix ans d'évolution de la spondylarthrite ankylosante, contre seulement 10 à 15 % en France, selon une étude du service de rhumatologie B de l'hôpital Cochin à Paris. Dans ce travail, il a semblé qu'une forme plus évolutive soit liée à l'absence de réfrigérateur et d'eau courante. D'ailleurs, chez les Maghrébins nés en France, la maladie a une progression similaire à celle observée chez les Français de souche.

Dans la moitié des cas, les premières manifestations apparaissent entre 18 et 25 ans. La maladie atteint d'abord la colonne vertébrale, le bassin et les hanches. Elle évolue le plus souvent par poussées, l'ankylose pouvant progresser à chaque fois un peu plus.

En l'absence de traitement, les patients perdent toute souplesse et leur capacité respiratoire diminue, les mouvements de leur cage thoraciques devenant limités. Et d'autres localisations peuvent être à leur tour touchées : les talons, les mains, les épaules, les genoux et les chevilles. Certains malades souffrent aussi de tendinites ou d'uvéites (inflammation de la partie antérieure de l'oeil, l'uvée, qui se manifeste par un oeil rouge non larmoyant mais douloureux).

Les victimes de spondylarthrite ankylosante souffrent surtout la nuit et au lever du jour, ils ont besoin d'un « dérouillage » matinal de plus en plus long. Ils peinent à se lever et à se laver, ils mettent beaucoup de temps à s'habiller et encore plus à se chausser, souffrent le martyre quand ils doivent exécuter un créneau pour garer leur voiture, ne peuvent rester longtemps assis sans s'ankyloser et ressentent une fatigue quasi permanente. Inutile donc de préciser que cette maladie perturbe sérieusement leur vie personnelle, familiale, sociale et professionnelle. Et qu'elle a de fréquentes répercussions sur leur psychisme.

Anne Jeanblanc
© le point 22/01/04 - N°1636 - Page 503 - 543 mots


Source : http://ancien.lepoint.fr/sante/document.html?did=141547
Revenir en haut Aller en bas
 
Une maladie millénaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.spondylarthrite-forum.net :: La spondylarthrite ankylosante et maladies apparentées :: La Spondylarthrite Ankylosante (SA)-
Sauter vers: