www.spondylarthrite-forum.net

www.spondylarthrite-forum.net

Forum destiné aux personnes atteintes de Spondylarthrite, Fibromyalgie, Crohn et maladies apparentées
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reconnaissance de travailleur handicapé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Reconnaissance de travailleur handicapé   Jeu 12 Jan 2012 - 15:45

Bonjour,

Il doit surement y avoir déjà un sujet similaire mais je ne le trouve pas.

J'aimerai savoir si certain d'entre ceux qui travail ont ce statut?

Pour ma part oui et je voudrai vous faire partager mon expérience à ce propos:

Je travail depuis bientôt 4 ans dans un laboratoire d'analyses environnemental, et pour faire simple mon métier consiste à analyser la qualité de l'air émis par les usines. Concrètement, un métier très physique comprenant de nombreux déplacement. Depuis 2 ans et demi, ma SPA me pose beaucoup de problèmes au quotidien au travail. En Juin 2011, j'ai craqué et j'ai demandé à ne plus être sur ce poste. J'ai par ailleurs demandé et obtenu la RQTH (Juillet 2011), et c'est à ce moment là que le plus dur a commencé.
J'ai failli être reclassé sur un autre poste, mais quand j'ai parlé de ma RQTH et dit qu'il faudrait qu'il soit aménagé en fonction des recommandations de la médecine du travail, le reclassement a été annulé sans explication...
A ce jour, on ne m'a rien proposé, je n'ai plus de travail à faire et on me laisse "crever" seul dans un bureau. Sans parler du harcèlement moral de certain collègues qui m'ignore, ou d'autre qui ne se gène carrément pour me faire passer pour un fainéant.
Ma hiérarchie m'a également refusé par 2 fois un aménagement des horaires de travail, sans explications concrètes.
Le médecin du travail ne m'aide pas non plus, car en lui faisant par de tout cela, sa conclusion est qu'elle ne peut rien pour moi.
Je me sens donc exclu, victime de discrimination, rabaissé, et je suis moralement épuisé. Je ne sais plus vers qui me tourner et vers qui demander de l'aide. La seule solution que je vois serai de négocier une rupture conventionnelle, et d'aller pointer au pôle emploi...
Le seul petit point positif que je vois en ce moment c'est que le méthotrexate fait son effet, mis à part la grosse fatigue et les nausées, les douleurs s'estompe.
Revenir en haut Aller en bas
natou76
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Scorpion Age : 40
Nombre de messages : 43

MessageSujet: Re: Reconnaissance de travailleur handicapé   Jeu 12 Jan 2012 - 17:42

Hello!

Il s'agit de moi...Natou76

J'ai eu exactement le même scénario. Je penses que tu peux retrouver mes sujets sous mon pseudo.

Je reste à ta disposition pour toute question et bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Claire1
Fait partie de la famille
Fait partie de la famille
avatar

Vierge Age : 54
Nombre de messages : 186
Emploi : Enseignante (reprise en sept 12 mais sur le point de démissionner) en reconversion élevage canin

MessageSujet: Re: Reconnaissance de travailleur handicapé   Jeu 12 Jan 2012 - 21:20

C'est sûr que c'est de la discrimination et il doit exister des associations pour t'aider, ça n'arrangera peut-être pas tes relations avec les collègues et la hierachie mais apparemment ils ne changeront pas d'eux de position...Peut être plus rien à perdre à les contacter.....

Bon courage car ce n'est déjà pas facile d'être harceler au boulot mais en plus avce une spondy...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance de travailleur handicapé   Lun 16 Jan 2012 - 9:49

bonjour,
je vais vous parler de mon expérience. Je travaillais dans une animalerie et j'avais des horaires assez dur plus travail le week end, après de nombreux arrêts maladie la médecine du travail m'a dit que je ne pouvais plus continuer. Je ne tenais plus, je devais me cacher dans un coin pour m'allonger ou alors courir aux toilettes pour vomir à cause des traitements. De plus l'ambiance était de pire en pire et le regard des autres de plus en plus dur.
Donc nous avons procédé à un licenciement pour inaptitude. Dans la théorie c'est bien, on a le chômage on peut se reposer. Mais pour retrouver quelque chose là ce n'est plus aussi facile. Je viens seulement de retrouver un travail, après presque deux ans d'inactivité, (20h/semaine) dans un collège pour l'accueil.
Il faut penser qu'on a quand même une perte de revenu et qu'on se coupe des autres. Ce qui n'est pas simple à gérer.
Alors cela peut être une bonne solution mais à bien préparer à l'avance. Car il est vrai que les entreprises peuvent être intéressées par un travailleur handicapé pour ne pas payer de charges mais beaucoup ne voudront pas à cause des contraintes.
Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
nagoya
Fidèle parmi les fidèles
Fidèle parmi les fidèles
avatar

Bélier Age : 50
Nombre de messages : 412
Emploi : Agent technique territorial

MessageSujet: Re: Reconnaissance de travailleur handicapé   Lun 16 Jan 2012 - 11:02

Je suis dans le même cas que Loïc, j'ai été licenciée pour inaptitude physique suite au rapport de la médecine du travail.

Cela fait presque 2 ans que j'ai été licenciée et depuis je n'ai pas retrouvé d'emploi (je cherche activement depuis 15 jours) car dès que l'on dit que l'on a une RQTH, on nous regarde comme-ci on était un/une pestiférée !!

Le Cap Emploi est censé nous aider dans la recherche d'un emploi mais ce n'est que du vent... car pour ma part, je n'ai reçu aucune aide, je dois me débrouiller seule et ce n'est pas évident :(

Pour ce qui est de la discrimination, il doit y avoir des associations et c'est vers elles qu'il faut se diriger !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance de travailleur handicapé   Lun 16 Jan 2012 - 11:34

le soucis est que le système de travail ne peut ce permettre d'accueillir des handicapés. Je m'explique : un employeur a besoin d'un salarié sur qui il peut compter et avec notre maladie ce n'est pas très compatible.
La solution pour travailler est de trouver un poste dont les intérêts de l'entreprise ne sont pas en jeu. Dans mon ancien travail il y avait un autre handicapé, il passait le balai dans le magasin et sur le parking toute la journée ou se baladait. J'imagine bien que ce n'est pas le cas partout mais c'est la réalité. Les postes d'accueil sont à privilégier je pense. L'entreprise ne prend pas de gros risques et pour l'handicapé c'est un retour à l'emplois.
A quand une réelle compensation pour les handicapés quand on ne travaille que 20 heures voir moins par semaine?
Comment faire pour s'en sortir?
Il faut bien penser à ce qu'on fait avant un licenciement pour inaptitude, le chômage n'est pas éternel et quoi qu'on vous dise le retour à l'emplois est très difficile.
Sinon demande une reconversion à la MDPH, ils peuvent t'orienter vers un IRR (un institut qui te suivra pour te proposer un reclassement et des formations adaptées).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance de travailleur handicapé   Lun 16 Jan 2012 - 13:18

Merci pour vos messages.
J'ai quand même de la chance dans ma situation, à savoir que la SPA ne m' handicap plus autant qu'avant. J'ai l'impression (tout du moins j'espère!) d'avoir passé le plus dur. Maintenant sous métho, les douleurs sont supportable et le plus pénible est la fatigue et les nausées, ce dont je m'accommode. Je peux donc travailler normalement comme toute autre personne, et ma RQTH est presque un avantage pour les employeurs (charges financières).
J'ai bien envie de quitter mon entreprise actuelle, par le biais d'une rupture conventionnelle, car aucun autre poste ne correspond avec mes études et j'ai envie de continuer à travailler dans mon domaine et non de m'enfermer dans quelque chose qui ne me plait pas. De plus l'atmosphère est ici pesante, je vais finir par être en arrêt maladie pour dépression! Surtout que mon moral en berne déteint sur mon entourage et ma vie de famille est mise à mal.
J'ai également déjà connu des périodes de chômage, et je sais que ce n'est pas facile. Cependant la vie est déjà assez courte comme ça, et je n'ai pas envie de continuer à perdre du temps. ça fait déjà un an que mes gros soucis au travail ont commencé.
Je n'ai pas encore pris de décision définitive, mais j'espère y voir un peu plus clair avant la fin de cette semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconnaissance de travailleur handicapé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaissance de travailleur handicapé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.spondylarthrite-forum.net :: La spondylarthrite ankylosante et maladies apparentées :: La Spondylarthrite Ankylosante (SA)-
Sauter vers: