www.spondylarthrite-forum.net

www.spondylarthrite-forum.net

Forum destiné aux personnes atteintes de Spondylarthrite, Fibromyalgie, Crohn et maladies apparentées
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les symptômes "inauguraux" qui passent innaperçut au début.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jb35
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Lion Age : 37
Nombre de messages : 28

MessageSujet: Les symptômes "inauguraux" qui passent innaperçut au début.   Ven 20 Mar 2015 - 15:20

Bonjour à tous, je voudrais savoir si comme moi vous avez eu des symptômes "inauguraux" de la spa avant que cela devienne généralisé. Une petite douleur qu'on minimise mais qui traine depuis 1 an et qu'au final on se dit que c'était peux être le début de la SPA qui pointais son nez.

Pour ma part, je ne pourrais jamais bien sur être sur à 100% si ça avait un lien avec la SPA mais aujourd'huis j'ai de fort doute quand même.

- Il y a 2 ans, le pouce gauche me fait très mal, craque et perd de sa mobilité à la suite d'une longue contrainte. Mon médecin me dit que c'est une tendinite. Je n'y accorde pas d'importance mais la "tendinite" ne se guérira jamais vraiment.

- Il y a un an et demi, je ressent une forte douleur sous le talon. C'était à la suite de long bricolage accroupie dans le froid, le pied toujours étiré en pression donc. J'attribue aussi cela à une tendinite, met des talonnettes spéciales et marche. Je vais finalement garder la douleur pendant un an. Bizarrement, la douleur s'est calmé une semaine avant que les symptômes de la SPA se soit généralisés chez moi puis a repris.

- Cet été en plein moi d'aout, soit 2 mois avant la généralisation de mes symptômes, j'ai noté que en me levant ou après une longue période de voiture le matin, j'avais un mini dérouillage à faire. J'attribuai ça à l'âge bien que je n'ai que 34 ans et ça me faisait sourire gentiment.

- Depuis juillet/Aout aussi, j'avais remarqué lors de me bricolages que je ne prenais plus les petites pièces du bout des doigts de la même façon qu'avant. Je ne les attrapais plus avec le bout de l’extrémité du doigt mais plutôt au niveau de l'articulation, je me disait pareil, que mes doigts faiblissaient un peu.

Vous en pensez quoi de tout ça ? C'est possible que la maladie ai été en "sommeil" pendant un temps, montrant quelque signes de si de là et qu'un beau jour elle se réveille pour de vrai ?

Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Anissa
Modérateur, Modératrice
Modérateur, Modératrice
avatar

Vierge Age : 61
Nombre de messages : 29334
Emploi : Professeur des écoles, en retraite !! Youpi !!

MessageSujet: Re: Les symptômes "inauguraux" qui passent innaperçut au début.   Lun 23 Mar 2015 - 13:59

Je pense que oui......
C'est vrai que, quelques symptômes sont présents, mais on n'y accorde pas d'importance........

Moi, j'ai eu les hanches qui craquaient, mais vraiment !! on entendait le bruit...quand je marchais. Puis, ça a disparu.....

*******************************************************************************************
Echec Salazopyrine.
Echec méthotréxate.(deux essais infructueux....)
Abandon de Bi Profénid
Abandon de Mobic
Abandon d'Arcoxia (ordonné par mon médecin traitant, pour cause d'effets néfastes sur le coeur)
Intolérance au tramadol.
Petite intolérance à la codéine. (nausées et douleurs dans la mâchoire)

Reprise de Mobic
Inipomp 20 1 le soir.
Parfois Séresta pour dormir
Paracétamol 1000. 3 à 4 / jour.

TENS si besoin.

Je cherche encore un kiné avec piscine........ma rhumato y tient, mais je n'en trouve pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Vivilattes
Fait partie de la famille
Fait partie de la famille
avatar

Taureau Age : 53
Nombre de messages : 262
Emploi : Comptable

MessageSujet: Re: Les symptômes "inauguraux" qui passent innaperçut au début.   Mer 17 Juin 2015 - 16:30

Bonjour 
Apparemment il est tout à fait possible que certaines douleurs se mettent en sommeil pendant pas mal de temps puis réapparaissent.
 Alors pour moi les douleurs inaugurales: il y a 20 ans je me suis légèrement tordu la cheville et j'ai eu mal pendant 1 an. Puis c'est passé mais la cheville est restée fragile. Ensuite la douleur a repris pour ne plus repartir. Il y a aussi une vingtaine d'années les hanches ont commencé à être raides quand je me levais d'un fauteuil surtout quand celui-ci était bas. C'est toujours le cas. Les vertiges dus aux cervicales ont commencé il y 15 ans. Quant à la fatigue cela fait très très longtemps, je suis pour ainsi dire une 😫 de naissance ! Quand je parle de fatigue il s'agit de fatigue pathologique, assommante !  
tirerlangue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les symptômes "inauguraux" qui passent innaperçut au début.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les symptômes "inauguraux" qui passent innaperçut au début.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.spondylarthrite-forum.net :: La spondylarthrite ankylosante et maladies apparentées :: La Spondylarthrite Ankylosante (SA)-
Sauter vers: