www.spondylarthrite-forum.net

www.spondylarthrite-forum.net

Forum destiné aux personnes atteintes de Spondylarthrite, Fibromyalgie, Crohn et maladies apparentées
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Flore intestinale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyber-Monique
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Taureau Age : 63
Nombre de messages : 33

MessageSujet: Flore intestinale   Sam 3 Oct 2015 - 18:46

Bonjour ceci est une traduction de l'editorial du dernier numero de la revue spondylithis plus que je peux mettre en lien si le moderateur m'y autorise. On dirait que la compréhension de notre maladie change a vive allure. Je vous laisse juges :


Trésors issus de sources inattendues; Leçons pour la spondylarthrite ankylosante?

Par James T. Rosenbaum, M.D.

Été 2015 Spondylitis plus

Dr Rosenbaum professeur à l'Oregon Health & Science University;

Nos plus sincères remerciements au Dr Rosenbaum pour cet article sur le microbiome.

Quelle est la substance la plus dégoûtante que vous pouvez imaginer?

La plupart d'entre nous diraient que les excréments humains se classent en haut à droite de la liste. Mais la vie est remplie de paradoxes. Les excréments humains apparaissent comme un traitement potentiel pour la spondylarthrite ankylosante. Permettez-moi de vous expliquer pourquoi.

La spondylarthrite ankylosante est une maladie dans laquelle notre système immunitaire joue un rôle essentiel. Notre système immunitaire possède de nombreux composants et de nombreux freins et contrepoids. Le cœur et l'âme du système immunitaire est le globule blanc ou leucocytes. Un type de globule blanc, le lymphocyte, joue un rôle très important dans les maladies à médiation immunitaire comme la spondylarthrite ankylosante. Nous savons que le système immunitaire est essentiel dans cette maladie en raison d études sur les pathologies articulaires, d études menees sur des animaux de laboratoire, et peut-être surtout, parce que les thérapies qui marchent dans la spondylarthrite ankylosante affectent certains aspects de la réponse immunitaire .

Notre système immunitaire a évolué pour nous protéger du danger qui se cache dans les micro-organismes tels que les bactéries ou les virus. Le système immunitaire est si vital que même les plantes et les bactéries ont évoluées en moyens astucieux de défenses immunitaires.

Mais le système immunitaire doit être sélectif dans son approche. Si le système immunitaire attaquait toutes les bactéries, le corps serait détruit. De fait, des bactéries vivent sur votre peau, dans votre bouche, et tout au long de votre système digestif: , vous avez dix bactéries vivant dans l'intestin pour chaque cellule de votre corps. Dans cette perspective, on peut dire que nous sommes a quatre-vingt dix pour cent bactériens! Si notre système immunitaire déploye ses armes pour détruire les bactéries qui co-habitent avec nous, l'inflammation se repend la où les bactéries sont présentes. En fait, ceci est la théorie actuellement acceptée quant aux causes de la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, les deux formes les plus courantes de la maladie inflammatoire de l'intestin. Notre système immunitaire attaque certaines des bactéries dans nos intestins, entraînant diarrhées et douleurs abdominales.

Les bactéries auraient besoins de communicants pour changer leur image. La plupart d'entre nous entendent "bactéries" et pensent en terme d infections et de mal, voir même a la mort qui peut résulter d'infections bactériennes. Mais les bactéries sont également essentielles pour la vie. Par exemple, une grande partie de la vitamine K produit dans notre corps est issue directement des bactéries. Un des rôles les plus essentiels pour les bactéries est d'éduquer le système immunitaire. Les souris axeniques sont élevées en milieu stérile de sorte qu'aucune bactérie jamais vivent dans l'intestin. Chez ces souris, un système immunitaire efficace ne se développe jamais. Alors qu'il est absolument vrai que les bactéries peuvent faire du mal, il est également vrai que les bactéries sont essentielles à la vie.

Alors, comment est-ce lié à la spondylarthrite ankylosante? Eh bien, tout d'abord, la spondylarthrite ankylosante et de la maladie inflammatoire de l'intestin ont beaucoup en commun. Dans la spondylarthrite ankylosante, la majorité des malades ont des quantités microscopiques d'inflammation intestinale qui peut être détectée par coloscopie. Et inversement, dans les maladies inflammatoires de l'intestin, certains patients développent une arthrite de la colonne vertébrale caractéristique de la spondylarthrite ankylosante. Linflammation de l'œil de type 'uvéite se produit également dans les deux maladie intestinale inflammatoire et la spondylarthrite ankylosante.

L'année dernière, mes collègues et moi avons étudié les bactéries de l'intestin chez les rats porteurs du gene HLA B27, connu pour augmenter la probabilité de développer la spondylarthrite ankylosante. Nos observations ont ete publiees dans la revue PLoS One. (PLoS signifie la Public Library of Science. Le journal est disponible gratuitement sur Internet.) Nous avons constaté que les bactéries présentes dans l'intestin des rat ont été modifiés. En Mars, 2015 des scientifiques d'Australie et l'Italie ont rapporté dans la revue Arthritis and Rheumatology, que les bactéries de l'intestin sont également modifiées chez les patients atteints de spondylarthrite ankylosante.

Bien sûr, il est possible que ces changements dans les bactériesn'aient rien à voir avec ce qui est à l'origine de la spondylarthrite ankylosante. Sauf qu'il ya des modèles chez le rat et chez la souris dans lequel une maladie qui ressemble à la spondylarthrite ankylosante peut être induite et ou l'élimination des bactéries fait à peu près disparaitre les atteintes articulaires et l'intestinales. La façon la plus grossiere de changer vos bactéries intestinales serait l'utilisation d une technique maintenant connue sous le nom de FMT, ( transplantation demicrobiote fécal ). Bien que l'idée dingerer les excrements dune tierce personne puisse paraitre absolument dégoûtante, en 2013 une étude parue dans le New England Journal of Medicine a montré que les FMT sont le meilleur moyen pour guerir une infection bactérienne mortelle appelée C dif. Cette technique devenue récemment monnaie courante tant elle s'est avérée efficace ne consiste pas pour autant a " avaler du caca" Au contraire, les bactéries sont isolés dans une capsule, transmises directement dans l'estomac à travers un tube, ou encore par voie rectale, en lavement. Cette même approche a été utilisée pour traiter les maladies inflammatoires de l'intestin, les résultats semblent plutôt encourageants.

Une approche plus élégante et plus attrayante que la transplantation fécale consiste a remplacer ou de modifier un seul type de bactéries, comme cela est tentée avec les probiotiques. Vu la complexité de l'écosystème bactérien present dans l'intestin -près de 100 trillions d habitants, il est difficile de trouver un nombre limité de coupables qui causent la spondylarthrite ankylosante. Mais cela reste une possibilité. Les progrès dans ce domaine de recherche sont très encourageant.

Les bactéries intestinales sont également très affectés par l'alimentation car elle constitue le substrat dans lequel elles vivent. Le régime alimentaire est aussi compliqué que l'écosystème bactérien dans l'intestin. Nous en sommes encore à apprendre quels aliments pourraient avoir un effet anti-inflammatoire par exemple. Les antibiotiques modifient également le microbiote intestinal, mais cet effet n'est que temporaire parce que les bactéries développent rapidement une résistance.

Les bactéries produisent un certain nombre de produits chimiques qui affectent la santé de nos intestins. L'un de ces produits chimiques, par exemple, est l'acide propionique. Un changement dans le microbiome entraînerait des changements dans l'équilibre chimique dans l'intestin. Peut-être cet équilibre chimique pourrait être rétabli sans modifier réellement les bactéries. Une stratégie pourrait consister à simplement boire de l'acide propionique. Un certain nombre de laboratoires ont récemment rapporté des données intéressantes qui suggèrent que l'acide propionique ou d'autres acides dits gras à chaîne courte pourraient être utilisés pour améliorer la santé de l'intestin. Je pense qu'il est très probable qu'un intestin sain soit le premier pas vers un traitement efficace de la spondylarthrite ankylosante. L'avantage de la sulfasalazine pour certains patients peut provenir de cette base.

Le microbiome est un terme qui est utilisé pour décrire tous les micro-organismes et leurs produits associés avec le corps humain. D"intenses études du microbiome ont été entreprises durant la derniere décennie. Les dix prochaines annees devraient nous aider à cerner les changements microbiens spécifiquement liés à la spondylarthrite ankylosante. Nous allons également acquérir plus de connaissances sur la façon dont le régime alimentaire affecte le microbiome et nous allons développer des moyens pour rétablir la santé de l'intestin, parfois en remplaçant ou en éliminant les bactéries spécifiques et parfois en remplaçant ou en éliminant les substances induites par ces bacteries.
En attendant, la FMT, la transplantation de bactéries provenant de matières fécales, semble une premiere solution. Mes collegues et moi esperons dici a 2016 une derogation de la FDA qui nous permette de mettre en oeuvre cette stratégie pour un nombre limité de patients atteints de spondylarthrite ankylosante.

J'ai étudié la spondylarthrite ankylosante pendant 37 ans. Jusqu'à récemment, personne n'aurait pu me convaincre que les excréments pourrait bien être la clé pour comprendre cette maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Clara27
Admin
Admin
avatar

Vierge Age : 45
Nombre de messages : 10519
Emploi : Invalidité depuis 10/2013

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Lun 12 Oct 2015 - 10:25

La médecine avance et c'est encourageant, vivement qu'il trouve un traitement radical
Merci pour ce partage Cyber

*******************************************************************************************
Diagnostiquée SPA en avril 2010
Maladie de Willebrand
Opérée de 2 hernies cervicales suite accident de la route C4-C5 (2010) et C5 C6 (1998)
Ténosynovites et kystes synoviaux aux poignets droit et gauche.  Opérée 15 fois
Apranax 750mg 1/jour - Inexium 40 1/jour - Tétrazepam 1/soir - Lyrica, 150 mg le soir - oxycondin 20 le soir
Sous anti tnf EMBREL injection 1 fois par semaine - début 17/05/13
Echec Salazopyrine - Novatrex (métho) - Arava - Humira -
Revenir en haut Aller en bas
jb35
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Lion Age : 37
Nombre de messages : 28

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Mer 14 Oct 2015 - 15:48

J'ai bien lut avec intérêt ton post au sujet de la flore intestinale.
C'est pour moi aussi une piste très prometteuse.

Le soucis est que je crois que la recherche est plombée par les laboratoires et leurs profits.

Pour mon exemple, je ne suis pas encore diagnostiqué de quoi que ce soit mais depuis 1 an déjà je souffre de douleurs tendino/musculaires périphériques.

Au début de mes symptômes, c'était l'horreur. Je me suis retrouvé quasi handicapé à ne plus pouvoir conduire ni travailler.

Je ne suis pas quelqu'un qui lâche le morceau comme ça. Je me suis donc documenter le plus possible avec mes modestes moyens. N'ayant pas de formation dans la médecine, j'ai donc fouillé internet de fond en comble pour essayer de trouver une solution.

Les seuls rensignements que l'on trouve en cherchant si on exclut tous les articles défaitistes, ce sont tous ces conseils d’arrêter le lait et le gluten, voire adopter un régime type Kousmine ou Saignelet.

Plutôt que d'attendre un éventuel diagnostique dans plusieurs années afin d'avoir enfin le traitement (qui n'ont pas 100% de réussite) : les anti tnf alpha, j'ai donc décidé d'essayer de faire un régime.

Donc depuis bientôt plus de 6 mois, je ne mange plus de lait, gluten, maïs et sucre raffiné.

Ce que je constate : mes douleurs ont bien réduits ce qui me permet de conduire à nouveau et de retravailler mais elles sont toujours là.

Je suis plutôt du genre à vouloir en avoir le coeur net sur l'efficacité de telle ou telle méthodes donc il m'arrive parfois de faire des tests pour confirmer ou non les bienfaits d'un régime.

Par exemple, il y a 3 semaines, j'ai mangé une raclette. Pour tout vous dire, je ne l'ai pas apprécié dans sa juste valeur car je crois qu'on se fait vite à changer son alimentation, et l'on perds le gouts des bonnes choses d'autrefois, pour au final ne plus trop les regretter.

Le résultat de ce test, dés le lendemain après midi, des grosses douleurs sont apparues, des anciennes, mais aussi des nouvelles. Cela à durer environ 10 jours ensuite.

De là à tirer une conclusion me paraitrait hâtif. D'une parce que cela est peux être du au hasard, de l'autre car je compte faire d'autres tests dans le futur. Mais si c'est avéré, je ne compte pas refaire de test avant quelques mois tant le prix à payer est disproportionné par rapport au temps passé et au plaisir à manger ces petits plats.

La grande question, c'est pourquoi malgré tous les témoignages que l'on trouve, des livres sortis sur le sujet, il n'y a pas de réelles études menées en france à ce sujet ?

La réponse est peux être du côté des laboratoires qui préfèrent vendre leurs médicaments hors de prix plutôt que creuser à la souche du problème. Et si tout cela venait de notre microbiote ?

Évidemment, il est logique de comprendre que si l'on finissait par comprendre que tout cela était du à notre flore intestinale, les laboratoires ne vendraient plus leurs médicaments et donc n'engrangeraient plus les millions voire milliards que leur rapporte ce marché.

Et comme je craint que l'on est dans une société ou l'argent prime sur le bon sens, on peux comprendre avec logique pourquoi cette approche n'est pas trop creusée.

Prendre des probiotiques ? ok ! mais à mon avis pas n'importe quoi et pas seulement une petite boite comme ça pour tester de temps en temps...

Je pense que la flore intestinale peux être très longue à se modifier via les probiotiques, il faut déjà qu'ils arrivent en bon état dans les intestins, en passant par l'estomac etc...

Concernant la greffe fecale, c'est très intéressant comme approche et ça parait très prometteurs.

Je vous joint un lien d'un article de Ouest France à ce sujet :

Gravement malade, elle est sauvée par un don de… selles


Alors pour résumer :

- Si une grande partie des maladies inflammatoires chroniques étaient du à un déséquilibre de la flore intestinale.

- Si on réussissais à modifier la flore intestinale via probiotiques ou greffe fécale.

- Et bien cela guérirais pleins de gens dans la souffrance.

- Et certains laboratoires feraient faillite...


Et qui contrôle la recherche ? Les laboratoires si je ne me trompe pas...
Revenir en haut Aller en bas
Cyber-Monique
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Taureau Age : 63
Nombre de messages : 33

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Mer 14 Oct 2015 - 17:53

Salut Jp,
Je suis daccord avec chaque point de ton message, deplus j ai un parcours relativement similaire.
Au sujet des laboratoires pharmaceutiques, jaimerais commencer ce message par leur passer un petit coucou car je suis certain qu ils sont attentifs a ce qui se raconte sur les forums.

Le mot grec pharmakos signifie a la fois medicament et poison. Cela explique peut etre que les elements de communication de l industrie pharmaceutique rejoignent parfois ceux de l industrie du tabac. Pendant des dizaines d annees, ces grosses societes ont amasse des milliards en se basant sur un argument massue: " Il n existe pas de preuve scientifique dun lien entre tabac et cancer et a titre personel nous sommes persuades du contraire " Pourtant on se rend compte aujourdhui qu un fumeur a plus d une chance sur deux de mourir de son addiction, ce qui donne une idee du credit qu il faut apporter a labsence de preuve scientifique, surtout lorsqu elle est avancee par un acteur qui s en met plein les poches. 
Ainsi sur beaucoup de campagnes "d information" portant sur les maladies inflamatoires on peut lire " Il n existe pas de preuve dun lien entre alimentation et inflamation." malgre des milliers de temoignages de malades et de medecins qui affirment le contraire. On aurait envie de se demander pourquoi des etudes serieuses non jamais ete menees... La reponse est assurement  que le but premier de ces societes est le profit financier. Il est urgent que les Etats taxent ces societes et assurent une recherche desinteressee, la seule a mon avis qui merite d etre qualifiee de "scientifique".

Je crois qu il y a deux raisons qui font que les labos rechignent encore malgre l evidence, a communiquer sur le microbiote :
- Bien sur, les  pertes de benefices si les malades se soignaient par des moyens qu ils n ont pas brevetes.
- Les possibles effets nefastes et non etudies des medicaments actuels sur le microbiote :
http://www.edimark.fr/ejournaux/EULAR/2013/breve/1836/la-flore-microbiote-intestinale-de-la-pr-est-laquo-sensible-raquo-aux-biomedicaments-hellip-effet-indesirable-ou-mecanisme-d-action

Pour continuer dans la serie #lemondeestunvastecomplot, les "associations de malades" qui sont le contrepoid bien derisoire dont nous aurions le plus besoin, sont presque toujours  financees par les labos et s averent en fait etre des agences de publicite deguisee. Ca c est le genre de trucs qui me donnent envie quon retablisse le gibet place de l hotel de ville.
Bref, je pense que cest a nous, les vrais malades , de prendre nos responsabilite et de nous informer. Je reve qu une veritable association de malades attaque ces profiteurs en justice et leur fasse cracher ce qu ils ont gagne sur la souffrance des gens.

Pour finir sur une note positive, je pense que les progres quant a l etude du microbiote feront qu il deviendra interressant pour des labos qui nont pas de produit concurent de mettre au point des therapies adequates. Le secteur est en plein boom depuis un ou deux ans, et ce n est pas fini - si vous avez des actions a jouer en bourse... 

Desole pour labsence d accents et d apostrophes, je suis sur un clavier bizarre. Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Anissa
Modérateur, Modératrice
Modérateur, Modératrice
avatar

Vierge Age : 61
Nombre de messages : 29345
Emploi : Professeur des écoles, en retraite !! Youpi !!

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Sam 17 Oct 2015 - 14:22

Oh là là !!!! Comme je suis d'accord !!!! merci

*******************************************************************************************
Echec Salazopyrine.
Echec méthotréxate.(deux essais infructueux....)
Abandon de Bi Profénid
Abandon de Mobic
Abandon d'Arcoxia (ordonné par mon médecin traitant, pour cause d'effets néfastes sur le coeur)
Intolérance au tramadol.
Petite intolérance à la codéine. (nausées et douleurs dans la mâchoire)

Reprise de Mobic
Inipomp 20 1 le soir.
Parfois Séresta pour dormir
Paracétamol 1000. 3 à 4 / jour.

TENS si besoin.

Je cherche encore un kiné avec piscine........ma rhumato y tient, mais je n'en trouve pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Cyber-Monique
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Taureau Age : 63
Nombre de messages : 33

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Dim 18 Oct 2015 - 13:08

Une petite illustration qui est presque drole tant elle est caricaturale : La page des sponsors de l AFLAR (association francaise de lutte ani rhumatismale) regroupe tout un tas de labos et autres consortiums. En premiere position tronent les laboratoires Abbvie dont le produit phare est le celebre anti TNF Humira. Tout en bas... Yoplait.... Qu est ce que cette societe vient faire la? Mystere. En tout cas ce qui est  certain c est que l Aflar n a jamais conseille aux malades d essayer de lever le pied sur les laitages, et qu a l inverse, l association a toujours  ete en premiere ligne pour promouvoir les biotherapies et combattre les deremboursements. Etonnant non?
http://www.aflar.org/nos-partenaires-institutionnels
Revenir en haut Aller en bas
Cyber-Monique
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Taureau Age : 63
Nombre de messages : 33

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Dim 18 Oct 2015 - 14:32

...Et bien sur, a ma connaissance l Aflar n a jamais relaye aucune des publications de Nature au sujet du role du microbiote dans la PR ou la SPA.
Un article parmi d autres :
http://www.nature.com/nature/journal/v516/n7530/full/nature13788.html
Revenir en haut Aller en bas
Cyber-Monique
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Taureau Age : 63
Nombre de messages : 33

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Jeu 19 Nov 2015 - 15:34

http://www.medscape.com/viewarticle/851087

Une étude de plus menée sur le sujet et aucunement relayée en France...
Revenir en haut Aller en bas
Anissa
Modérateur, Modératrice
Modérateur, Modératrice
avatar

Vierge Age : 61
Nombre de messages : 29345
Emploi : Professeur des écoles, en retraite !! Youpi !!

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Ven 20 Nov 2015 - 17:18

merci

*******************************************************************************************
Echec Salazopyrine.
Echec méthotréxate.(deux essais infructueux....)
Abandon de Bi Profénid
Abandon de Mobic
Abandon d'Arcoxia (ordonné par mon médecin traitant, pour cause d'effets néfastes sur le coeur)
Intolérance au tramadol.
Petite intolérance à la codéine. (nausées et douleurs dans la mâchoire)

Reprise de Mobic
Inipomp 20 1 le soir.
Parfois Séresta pour dormir
Paracétamol 1000. 3 à 4 / jour.

TENS si besoin.

Je cherche encore un kiné avec piscine........ma rhumato y tient, mais je n'en trouve pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Cyber-Monique
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Taureau Age : 63
Nombre de messages : 33

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Sam 21 Nov 2015 - 13:43

Tiens... même doctissimo en parle... Vers la fin de l'article:
http://www.doctissimo.fr/nutrition/probiotiques/microbiote-flore-intestinale-sante

Toujours RAS en ce qui concerne les associations précédemment citées...
Revenir en haut Aller en bas
Clara27
Admin
Admin
avatar

Vierge Age : 45
Nombre de messages : 10519
Emploi : Invalidité depuis 10/2013

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Ven 27 Nov 2015 - 9:58

Coucou

Cà y est je me suis achetée une boite de probiotique pour 20 jours dans un magasin bio, 14 milliards de bactéries d'un coup à boire le matin (psychologiquement çà fait drole  ahahaha ) j'ai lu beaucoup de choses super intéressante grâce à toi merci Je commence même si ce n'est pas les souches spécifiques spondy, j'affinerai avec ma pharmacie si elle s'y connait un peu.
Cà ne devrait pas me faire de mal, ma mère avait des diarrhée terribles avec métho et antibio à gogo pour une bronchite, un seul sachet et hop plus rien, guérie !!
J'y crois de plus en plus, et tombe des nues de mon ignorance face aux associations comme aflar....qui ne prônent que les anti tnf ...
Passe une bon week end

*******************************************************************************************
Diagnostiquée SPA en avril 2010
Maladie de Willebrand
Opérée de 2 hernies cervicales suite accident de la route C4-C5 (2010) et C5 C6 (1998)
Ténosynovites et kystes synoviaux aux poignets droit et gauche.  Opérée 15 fois
Apranax 750mg 1/jour - Inexium 40 1/jour - Tétrazepam 1/soir - Lyrica, 150 mg le soir - oxycondin 20 le soir
Sous anti tnf EMBREL injection 1 fois par semaine - début 17/05/13
Echec Salazopyrine - Novatrex (métho) - Arava - Humira -
Revenir en haut Aller en bas
jb35
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Lion Age : 37
Nombre de messages : 28

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Ven 27 Nov 2015 - 22:29

Super ça.

L'idéal selon moi c'est quand même que les probiotiques soient choisis par un spécialiste pour une action ciblée. N'hésite pas à te rapprocher d'un excellent médecin sensible aux compléments alimentaires (si si ça existe). Voir d'un excellent naturopathe.

Ensuite, il faut savoir, qu'une bonne partie des probiotiques que l'on avale sont détruits dans l'estomac avant d'arriver dans les intestins (pas tout bien sur). Renseigne toi bien à quel moments de la journée tu es mieux de les prendre. Je ne suis pas pointu à 100% sur le sujet mais j'ai entendu dire que c'était bien de les prendre à jeun (15 minutes avant un repas par exemple) afin qu'ils passent moins de temps dans ton estomac.

Pour finir, à mon sens, il faut que tu persévère pendant plusieurs mois avec les prébios, car à mon avis cela serait trop beau qu'en 1 mois il y ai déjà des améliorations.

Et si je peux te donner un dernier conseil, pendant la durée de la prise de tes compléments, projette toi (ton esprit) dans la guérison (faire des projets etc...).
Revenir en haut Aller en bas
Cyber-Monique
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Taureau Age : 63
Nombre de messages : 33

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Sam 28 Nov 2015 - 14:47

Bonjour. Effectivement je pense que cela ne peut pas faire de mal même si rien n'est vraiment établi en ce qui concerne les probiotiques. Tiens nous au courant.
Ci-joint un nouvel article interessant :
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/09/04/24078-moins-dinfections-plus-maladies-auto-immunes
Revenir en haut Aller en bas
Cyber-Monique
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Taureau Age : 63
Nombre de messages : 33

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Ven 11 Déc 2015 - 6:31

L'uveite pourrait être la conséquence d'un ordre donné par les bactéries du système digestif aux cellules immunitaires d'attaquer l'oeil ...
http://www.nih.gov/news-events/news-releases/uveitis-bacteria-gut-may-instruct-immune-cells-attack-eye
Revenir en haut Aller en bas
Anissa
Modérateur, Modératrice
Modérateur, Modératrice
avatar

Vierge Age : 61
Nombre de messages : 29345
Emploi : Professeur des écoles, en retraite !! Youpi !!

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Ven 11 Déc 2015 - 13:54

Oh zut !!!

*******************************************************************************************
Echec Salazopyrine.
Echec méthotréxate.(deux essais infructueux....)
Abandon de Bi Profénid
Abandon de Mobic
Abandon d'Arcoxia (ordonné par mon médecin traitant, pour cause d'effets néfastes sur le coeur)
Intolérance au tramadol.
Petite intolérance à la codéine. (nausées et douleurs dans la mâchoire)

Reprise de Mobic
Inipomp 20 1 le soir.
Parfois Séresta pour dormir
Paracétamol 1000. 3 à 4 / jour.

TENS si besoin.

Je cherche encore un kiné avec piscine........ma rhumato y tient, mais je n'en trouve pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Cyber-Monique
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum


Taureau Age : 63
Nombre de messages : 33

MessageSujet: Re: Flore intestinale   Dim 14 Fév 2016 - 11:18

http://www.nature.com/nrrheum/journal/vaop/ncurrent/full/nrrheum.2016.11.html


Une étude de Nature qui se penche sur les liens entre l'arthrite autoimmune et le systeme digestif chez la souris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flore intestinale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flore intestinale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.spondylarthrite-forum.net :: La spondylarthrite ankylosante et maladies apparentées :: La Spondylarthrite Ankylosante (SA)-
Sauter vers: