www.spondylarthrite-forum.net

www.spondylarthrite-forum.net

Forum destiné aux personnes atteintes de Spondylarthrite, Fibromyalgie, Crohn et maladies apparentées
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diagnostic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2446

MessageSujet: Diagnostic   Jeu 25 Jan 2007 - 10:00

Test de diagnostic de la Société Suisse de la Spondylarthrite Ankylosante ( en français) :

http://www.bechterew.ch/fr/krankheit/diagnosetest.php


Dernière édition par le Mer 18 Avr 2007 - 16:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2446

MessageSujet: Diagnostic differentiel   Mar 30 Jan 2007 - 21:21

Diagnostic differentiel

Il nécessaire de ne pas confondre la spondylarthrite ankylosante avec les affections rhumatologiques suivantes :
La pathologie la plus fréquemment confondue avec la spondylarthrite ankylosante est la fibromyalgie. En effet, au cours de cette dernière, la fibromyalgie, on constate de nombreux symptômes communs. Par exemple les douleurs axiales c'est-à-dire concernant la colonne vertébrale et plus précisément celles du rachis cervical (le cou) qui irradient dans l'épaule et dont le dos, la fatigue, et l'ankylose entre autres. Néanmoins au cours de la fibromyalgie il n'existe pas de syndrome inflammatoire (élévation de la vitesse de sédimentation et de la protéine C réactive entre autres). C'est la raison pour laquelle les examens de laboratoire sont quelquefois les seuls éléments capables de faire la différence entre ces deux affections. Éventuellement l'I.R.M. de l'articulation sacroiliaque montre, au cours de la spondylarthrite ankylosante, des lésions de type érosion qui signent le diagnostic le plus souvent.
La polyarthrite rhumatoïde, au cours de laquelle l'atteinte de la colonne vertébrale, quand elle est présente, ne concerne uniquement que le rachis cervical c'est-à-dire le cou. Au cours de la polyarthrite rhumatoïde, également, des articulations entre le sacrum et l'ilium ne sont pas concernées. Les petites articulations des mains et des pieds non plus ou rarement. Enfin, on ne trouve pas de nodules sous-cutanés au cours de la spondylarthrite ankylosante.
L'hyperostose vertébrale ankylosante est très proche de la spondylarthrite ankylosante mais les articulations du bassin sont rarement concernées et il l'existe pas de relations avec l'antigène HLAB 27.
La hernie discale peut éventuellement être confondue avec la spondylarthrite ankylosante. Néanmoins, au cours de cette affection, on ne constate pas de symptômes généraux et la vitesse sédimentation est normale.
L'ostéite condensante des ilions qui correspond à la sclérose c'est-à-dire à la perte d'élasticité des berges de l'os iliaque et au cours de laquelle il n'y a pas d'érosions osseuses s'observe essentiellement dans le sexe féminin.
La lombalgie post-traumatique et la maladie de Still-Chauffard est parfois confondue avec la spondylarthrite ankylosante.
La spondylite tuberculeuse est difficilement confondue avec la spondylarthrite dans la mesure où au cours de cette maladie rhumatismale de nature infectieuse on ne constate l'atteinte que d'une articulation sacroiliaque.
Les autres rhumatismes concernant la colonne vertébrale peuvent éventuellement être confondues avec le spondylarthrite ankylosante. Il peut s'agir du rhumatisme psoriasique, du syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, des arthrites des entéropathies, de la polyarthrite chronique juvénile et du syndrome de Behçet.

Source : www.vulgaris-medical.com
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2446

MessageSujet: Ne souffrons plus sans savoir   Ven 2 Fév 2007 - 16:27

Je remercie Laurence de l'association Spondylis à Créteil pour ces documents si gentiment mis à notre disposition.

Coordonnées de Spondylis:

http://www.spondylarthrite-forum.net/Informations-et-liens-utiles-c2/Sites-internet-f5/Associations-internationales-t43.htm

Diagnostic précoce + Devenez membre de Spondylis:
http://www.uping.fr/img/45c89c591.swf

Conseils aux patients :
DivShare File - Conseils_patients.pdf

Traitement :
http://www.uping.fr/img/45c89cc6d.swf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diagnostic   Mar 19 Aoû 2008 - 23:01

adm a écrit:
Diagnostic differentiel

La pathologie la plus fréquemment confondue avec la spondylarthrite ankylosante est la fibromyalgie. En effet, au cours de cette dernière, la fibromyalgie, on constate de nombreux symptômes communs. (...)Néanmoins au cours de la fibromyalgie il n'existe pas de syndrome inflammatoire (élévation de la vitesse de sédimentation et de la protéine C réactive entre autres). C'est la raison pour laquelle les examens de laboratoire sont quelquefois les seuls éléments capables de faire la différence entre ces deux affections.
merci pour ce récapitulatif, mais que penser d'éventuelles spondylarthrites ankylosantes sans marqueur (HLA - et VS à 20) ? J'ai lu que 20% des fibromyalgies diagnostiquées seraient en fait des SA non diagnostiquées...
Par quels symptômes différents pourrions nous faire la distinction ?

bises
Revenir en haut Aller en bas
Nathie
Admin
Admin
avatar

Lion Age : 40
Nombre de messages : 2336
Emploi : Comptable et pharmacie

MessageSujet: Re: Diagnostic   Jeu 21 Aoû 2008 - 2:39

Soleilendrome a écrit:
adm a écrit:
Diagnostic differentiel

La pathologie la plus fréquemment confondue avec la spondylarthrite ankylosante est la fibromyalgie. En effet, au cours de cette dernière, la fibromyalgie, on constate de nombreux symptômes communs. (...)Néanmoins au cours de la fibromyalgie il n'existe pas de syndrome inflammatoire (élévation de la vitesse de sédimentation et de la protéine C réactive entre autres). C'est la raison pour laquelle les examens de laboratoire sont quelquefois les seuls éléments capables de faire la différence entre ces deux affections.
merci pour ce récapitulatif, mais que penser d'éventuelles spondylarthrites ankylosantes sans marqueur (HLA - et VS à 20) ? J'ai lu que 20% des fibromyalgies diagnostiquées seraient en fait des SA non diagnostiquées...
Par quels symptômes différents pourrions nous faire la distinction ?

bises

Déjà la réponse aux ttt de la SA, totalement inefficace dans la fibro !
Ensuite, après des années d'évolution, les imageries en montrant les premiers remaniements osseux
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sos-boubous.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diagnostic   Dim 2 Nov 2008 - 18:56

Bonjour,

Pourquoi est-ce si long de diagnostiquer la spa: j'ai dû attendre au moins 15 ans pour savoir que c'était ça (visible radio enfin lue par expert) mais j'estime l'avoir depuis l'âge de 13 ans (tatalgies)
Revenir en haut Aller en bas
Nathie
Admin
Admin
avatar

Lion Age : 40
Nombre de messages : 2336
Emploi : Comptable et pharmacie

MessageSujet: Re: Diagnostic   Dim 2 Nov 2008 - 23:16

Voilà l'éternelle question !
Maladie insuffisamment connue, symptômes pouvant provenir d'autres pathologies, signes radiologiques parfois très longs à venir, souvent longs à soupçonner alors que les signes cliniques sont présents depuis très longtemps...
De plus, la connaissance des SPA a beaucoup évoluée ces dernières années, certains médecins n'ont pas suivi et sont totalement dépassés, ce qui rend le choix du médecin déterminant dans le diagnostic !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sos-boubous.com/
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2446

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mer 4 Fév 2009 - 16:48

Bonjour à toutes et à tous,

Un article de la revue de la société suisse de la spondylarthrite ankylosante du mois de février 2009 concernant la possibilité de diagnostiquer plus rapidement la SA. Vous le trouverez en cliquant sur ce lien:

www.spondylarthrite-ankylosante.info/commentdiagnostiquer.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Angi
Spondylo d'Or
Spondylo d'Or
avatar

Gémeaux Age : 37
Nombre de messages : 3473
Emploi : Aide à domicile

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mer 4 Fév 2009 - 18:58

Super ton article Olivier sur le forum et le site!!!!!!!!!!!!!!!! avec ta petite bouille!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Mag
Platinium
Platinium
avatar

Scorpion Age : 40
Nombre de messages : 4526
Emploi : Infirmière

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mer 4 Fév 2009 - 20:59

Je n'arrive pas à aller sur le site, internet explorer n'y arrive pas , pourtant j'ai eu acces à l'article avec le lien... étrange, je réessaierai plus tard ...
Revenir en haut Aller en bas
Nathie
Admin
Admin
avatar

Lion Age : 40
Nombre de messages : 2336
Emploi : Comptable et pharmacie

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mer 4 Fév 2009 - 23:47

applau applau applau
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sos-boubous.com/
Nathie
Admin
Admin
avatar

Lion Age : 40
Nombre de messages : 2336
Emploi : Comptable et pharmacie

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mer 4 Fév 2009 - 23:48

Nathie a écrit:
applau applau applau

Voilà qui fait plaisir, au moins tout ton travail se voit récompensé à sa juste valeur !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sos-boubous.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diagnostic   Jeu 5 Fév 2009 - 8:28

Oui l'article sur le forum est chouette, de quoi donner l'envie de continuer encore plus !!! quoique je n'avais pas besoin de ça hihi
bisous Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diagnostic   Ven 6 Fév 2009 - 21:04

Bravo pour cette superbe avancée qu'a fait ce forum !!!!
Merci a Olivier et son équipe pour ce travail et suivi si précieux pour nous, malades !
On en redemande...........

NANOU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Voilà l''éternelle question!   Ven 15 Mai 2009 - 21:26

Nathie a écrit:
Voilà l'éternelle question !
Maladie insuffisamment connue, symptômes pouvant provenir d'autres pathologies, signes radiologiques parfois très longs à venir, souvent longs à soupçonner alors que les signes cliniques sont présents depuis très longtemps...
De plus, la connaissance des SPA a beaucoup évoluée ces dernières années, certains médecins n'ont pas suivi et sont totalement dépassés, ce qui rend le choix du médecin déterminant dans le diagnostic !

Bonjour,
Il a y 12 ans, on m'a fait passer un examen ou l'on voyait très bien, que mon os sacroilliaque était en sacralisation après mon bassin, mais, on m'a dit que j'étais venue au monde avec cela.
Maitenant que je vous lis, je commence à me dire, que c'était faux.
De plus on m'a passé, une densi...mètre, ma colonne a 10ans de plus que mon âge , ce qui m'a laissé un peu découragée.
Les médicaments, qu'ils me donnent, lors de poussée d'inflammation ne servent à rien du tout, et ma généraliste, ne fait rien, pour m'aider.
Merci.
Papillon
Revenir en haut Aller en bas
Nathie
Admin
Admin
avatar

Lion Age : 40
Nombre de messages : 2336
Emploi : Comptable et pharmacie

MessageSujet: Re: Diagnostic   Sam 16 Mai 2009 - 2:40

Attention, la sacralisation n'est pas la même chose que l'érosion-soudure de l'articulation sacro-iliaque.
La sacralisation est en effet une malformation congénitale, généralement située en L5-S1 (parfois en S1-S2) aboutissant parfois à la soudure d'une apophyse avec le sacrum.
J'en une sacralisation, Mag aussi, et bien d'autres encore du forum. Mais en revanche, mon articulation sacro-iliaque était encore parfaite en 2006.

Donc rien à voir avec l'articulation sacro-iliaque.


Pourquoi as-tu passée une densitométrie ? Et qu'on dit les médecins devant le résultat ? Par 10 ans de plus que ton âge, ça signifie ostéoporose ? ou tassement vertébraux ? ou...?

De la même façon, j'ai vu qu'à plusieurs reprises, tu parlais des antibiotiques qui te calmaient tes douleurs : tu es sûre des antibiotiques ou il s'agit d'anti-inflammatoires ? Car s'il s'agit bien d'antibiotiques, normal que les médecins n'aient pas tenu compte du fait que tes douleurs se calmaient, le rapport étant incompréhensible.

Quels médicaments as-tu eu ?
Pas facile de trouver une bonne équipe médiacle pour se faire suivre, c'est désespérant ! Tu peux peut-être voir avec Claude quels sont ses soignants, car lui semble en être content, ça vaudrait le coup de changer à 100% de médecins, à commencer par le généraliste qui est la base.

A bientôt,
Nath
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sos-boubous.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diagnostic   Sam 16 Mai 2009 - 19:02

Bonjour Nathie!
Je comprends ce que tu veux dire, lorsque tu parles de sacralisation, mais j'ai demandé ce que cela voulait dire, et on m'a fait réponse: Votre joint sacro illiaque est en train de se souder à votre bassin.

Alors je ne sais pas, si c,est bien ce que tu me disais, mais, depuis près de trois ans, j,ai de plus en plus de difficulté à marcher,. Moi, qui avant pouvait marcher pendant des heures, là, je fais 15 minutes et cela brûle comme du feux.

Pour ce qui est des antibiotiques, je sais, que lorsque je fais une infection urinaire, ou de vessie, ou une bronchite, pneumonie, je prends bel et bien des antibiotiques et non des anti inflamatoires.

Pour ce qui est de ma colonne qui a 10ans de plus que moi, ils ne m'ont absolument rien dit d'autre, seulement que ma colonne avait 10ans de plus que mon âge réel. Je n'ai pût rien n'obtenir, avec aucun des médecins. Donc, je devrais peut être demander d'en passer une autre et à ce moment là , essayer d'exiger que l'on m 'explique ce que cela veut dire.

J,ai aussi une scoliose avec axe antérieur gauche, là aussi on m'a dit que j'étais venue au monde avec, mais étrangement, lors d,une chute quelques années plus tôt, ma colonne était parfaitement droite. Je n'y comprends plus rien.

De plus, je fais de l'hyppothyroidie, on me soigne avec des Syntroid.

Pour les douleurs liées à ma supposée fibromyalgie, on m,a prescrit 60mg d'oxycontin.
de l'Orfenace, ainsi que 15mg de Supeudol.
Pour les crampes, je dois prendre au coucher, 20mg de Flexerill, plus pour mon cerveau qui ne dort jamais, 4mg de Rivotrill.
Et pour mon mauvais taux de cholestérol, je prend du LIPITOR, voilà, tout ce que j'ai pour les douleurs quotidiennes et pour les crises.
Mais, même en grosse douleurs, rien n,y fait, j'ai beau prendre de l'Orfenace, et le Supeudol, rien a faire, je souffre autant, en plus, je fais de la fièvre lors de ses grosses crises, qui me tiennent au lit pour quelques jours.
La dernière, elle m'a tenue au lit, pendant une semaine complète. Nuit et jour, je souffrais le martyr, rien n'y faisait,et ma généraliste, était, sur les étages de l'hosto, ou elle doit faire une semaine par mois de garde, donc, impossible de la voir et de lui parler.

Je sais qu'en France et Suisse, vous êtes mieux soignés, qu'au Québec, ici, on a plus de services, à la clinique vétérinaire, j'imagine que c'est parce que l'on doit payer tout de suite le vétérinaire, .

Peut être que sur le côté de la ville de Québec, il y a plus de rhumathologues, et de bons généralistes, mais, sur la région de l'Outaouais, nada.

Ma belle soeur qui est infirmière dans un grand hôpital de Montréal, est venue hier soir en visite, et elle me disait, qu'un cas comme le mien il me faudrait un bon interniste, mais, ici en Outaouais, il n,y en a pas de disponible.

Voilà, Nathie, plus le temps passe et plus, se rajoute des maladies à mon cas, et personne ne fait de liens, c'est moi en faisant toutes sortes de recherches sur internet, qui lui apporte, lorsque je vais la voir, et je ne sais même pas si elle prend le temps de lire ce que je lui apporte, je me dits que non, sinon, elle me demanderait, de faire d'autres tests.

Je trouve cela très difficile, de me retrouver, ainsi à mon âge, je ne pensais pas vieillir ainsi, pas du tout, au contraire, moi qui ai toujours été super active, je me vois continuellement fatiguée, en manque d'énergie, et ayant beaucoup de douleurs et d'inflamations surtout aux doigts , genoux, colonne, pieds, et le cou.

J'espère qu'un jour, quelqu'un se réveillera, mais, peut être sera t'il trop tard aussi.

Merci beaucoup Nathie, pour la réponse.

A bientôt.

Papillon!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Merci énormément Olivier,....   Mar 6 Oct 2009 - 21:10

adm a écrit:
Diagnostic differentiel

Il nécessaire de ne pas confondre la spondylarthrite ankylosante avec les affections rhumatologiques suivantes :
La pathologie la plus fréquemment confondue avec la spondylarthrite ankylosante est la fibromyalgie. En effet, au cours de cette dernière, la fibromyalgie, on constate de nombreux symptômes communs. Par exemple les douleurs axiales c'est-à-dire concernant la colonne vertébrale et plus précisément celles du rachis cervical (le cou) qui irradient dans l'épaule et dont le dos, la fatigue, et l'ankylose entre autres. Néanmoins au cours de la fibromyalgie il n'existe pas de syndrome inflammatoire (élévation de la vitesse de sédimentation et de la protéine C réactive entre autres). C'est la raison pour laquelle les examens de laboratoire sont quelquefois les seuls éléments capables de faire la différence entre ces deux affections. Éventuellement l'I.R.M. de l'articulation sacroiliaque montre, au cours de la spondylarthrite ankylosante, des lésions de type érosion qui signent le diagnostic le plus souvent.
La polyarthrite rhumatoïde, au cours de laquelle l'atteinte de la colonne vertébrale, quand elle est présente, ne concerne uniquement que le rachis cervical c'est-à-dire le cou. Au cours de la polyarthrite rhumatoïde, également, des articulations entre le sacrum et l'ilium ne sont pas concernées. Les petites articulations des mains et des pieds non plus ou rarement. Enfin, on ne trouve pas de nodules sous-cutanés au cours de la spondylarthrite ankylosante.
L'hyperostose vertébrale ankylosante est très proche de la spondylarthrite ankylosante mais les articulations du bassin sont rarement concernées et il l'existe pas de relations avec l'antigène HLAB 27.
La hernie discale peut éventuellement être confondue avec la spondylarthrite ankylosante. Néanmoins, au cours de cette affection, on ne constate pas de symptômes généraux et la vitesse sédimentation est normale.
L'ostéite condensante des ilions qui correspond à la sclérose c'est-à-dire à la perte d'élasticité des berges de l'os iliaque et au cours de laquelle il n'y a pas d'érosions osseuses s'observe essentiellement dans le sexe féminin.
La lombalgie post-traumatique et la maladie de Still-Chauffard est parfois confondue avec la spondylarthrite ankylosante.
La spondylite tuberculeuse est difficilement confondue avec la spondylarthrite dans la mesure où au cours de cette maladie rhumatismale de nature infectieuse on ne constate l'atteinte que d'une articulation sacroiliaque.
Les autres rhumatismes concernant la colonne vertébrale peuvent éventuellement être confondues avec le spondylarthrite ankylosante. Il peut s'agir du rhumatisme psoriasique, du syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, des arthrites des entéropathies, de la polyarthrite chronique juvénile et du syndrome de Behçet.

Source : [url=http://www.vulgaris-medical.com
www.vulgaris-medical.com[/quote[/url]]


Merci Olivier de m'avoir fait parvenir ce texte, sur la fatigue.
Depuis trois ans maintenant, ma condition c,est vraiment détériorée, et ma jeune généraliste ne me prend pas du tout au sérieux, ce qui parfois m'empêche d'aller la consulter.
Elle ne cesse de me dire que je n'ai que la fibromyalgie, mais j,en ai marre.
Je ne suis plus capable d'accepter ce diagnostique, et non plus de prendre des médicaments qui ne me font aucun effet.

Je suis dans une impasse, car ici dans ma région nous sommes en pénurie de médecins généralistes et pire encore, de rhumathologues.

Je ne sais pas quels sont les analyses sanguines que je dois lui demander de me faire passer, afin, qu'elle essaie de voir, si je n'aurais pas autre chose que la fibro.
J,ai beaucoup de douleur dans ma colonne, souffrant d'une scoliiose à axe antérieure gauche, supposément arrivée à ma naissance,????
J'ai de plus en plus de difficulté à marcher, que se soit dehors, ou dans les centres commerciaux, à un point tel, que je les évite.
Je ne peux plus faire de moto, chose qui m'a vraiment donné un gros coup.

A l'adresse que vous donnez, du Vulgaris Medical, ou j'ai raconté tout mes symptômes, on me dit que je ne fais pas de la fibromyalgie, alors, là je ne sais plus à quel saint me vouer.

J'ai le joint sacro illiaque en sacralisation, depuis plusieurs années, mais à ma demande de repasser un autre scintigraphie osseuse, elle me répond non.
On m'a aussi découvert une hyppothyroidie, depuis maintenant, près de trois ans, je crois.
Je suis traitée pour cette maladie, qui cause plusieurs de mes symptômes, mais comme elle est soignée, par des médicaments je devrais me sentir mieux, non? Et bien non, ce n'est pas le cas.

Bref, je ne sais plus ou chercher, j,ai envie de tout simplement baisser les bras, et laisser faire la vie, point.
Mais j,ai tellement de douleurs, que cela deviens ridicule, encore une fois de retourner voir cette généraliste, et me faire redire encore une fois,Vous avez tellement de maladies diverses que votre cas est vraiment complexe.

Si vous avez la liste des analyses de sang que je dois passer, pour découvrir si oui ou non, je fais de la spondylarthrite ankylosante, s.v.p. faites les moi parvenir au plus vite, car je suis dans un état perpétuel de souffrances aigues.

Merci, Olivier, pour ce message.
Je sais, vous avoir répondu plus tôt, que j,avais été diagnostiquée fibromyalgique, mais, votre texte sur la fatigue, m,a comme réveillée et je pense être prête à affronter ma généraliste, encore une fois, pour qu,elle se bouge et trouve avant qu'il ne soit trop tard pour moi.
Merci encore,
Papillon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diagnostic   Ven 1 Oct 2010 - 19:41

bonjour
je viens de m'inscrire car je trouve ce forum sympa et tres instructif; j 'ai 56 ans et 2 ans de spa; dur dur la fatigue et les douleurs mais je vois bien que je ne suis pas la seule dans ce cas et je viens prendre un peu de soutien aupres de vous tous et vous souhaiter également beaucoup de courage
Revenir en haut Aller en bas
Mag
Platinium
Platinium
avatar

Scorpion Age : 40
Nombre de messages : 4526
Emploi : Infirmière

MessageSujet: Re: Diagnostic   Ven 1 Oct 2010 - 22:06

Bonsoir Linette et bienvenue sur le forum,
pourrais tu te présenter dans la rubrique ci-dessous afin que l'on fasse ta connaissance stp. merci
http://www.spondylarthrite-forum.net/presentons-nous-f12/
Revenir en haut Aller en bas
David62149
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum
avatar

Capricorne Age : 40
Nombre de messages : 56
Emploi : Administrateur système et réseaux informatique d'entreprise

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mar 15 Fév 2011 - 12:19

Bonjour a tous.

Est ce qu'une âme charitable pourrais me dire
si la recherche de l'anti-gène HLAB27 est payante
ou remboursé par la sécurité sociale (France)

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diagnostic   Mar 15 Fév 2011 - 14:23

Bonjour à tous,

J'ai passé le test il y a un mois environ. Son coût est d'environ 30 € et non il n'est pas remboursé par la sécurité sociale.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Anissa
Modérateur, Modératrice
Modérateur, Modératrice
avatar

Vierge Age : 62
Nombre de messages : 29354
Emploi : Professeur des écoles, en retraite !! Youpi !!

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mar 15 Fév 2011 - 15:02

Si tu fais le test à l'hôpital (ce qui a été mon cas), tu ne paies pas.

*******************************************************************************************
Echec Salazopyrine.
Echec méthotréxate.(deux essais infructueux....)
Abandon de Bi Profénid
Abandon de Mobic
Abandon d'Arcoxia (ordonné par mon médecin traitant, pour cause d'effets néfastes sur le coeur)
Intolérance au tramadol.
Petite intolérance à la codéine. (nausées et douleurs dans la mâchoire)

Reprise de Mobic
Inipomp 20 1 le soir.
Parfois Séresta pour dormir
Paracétamol 1000. 3 à 4 / jour.

TENS si besoin.

Je cherche encore un kiné avec piscine........ma rhumato y tient, mais je n'en trouve pas !!
Revenir en haut Aller en bas
David62149
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum
avatar

Capricorne Age : 40
Nombre de messages : 56
Emploi : Administrateur système et réseaux informatique d'entreprise

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mar 15 Fév 2011 - 18:52

Non je dois me rendre au laboratoire pour faire une prise de sang
Donc je pense avoir un surcoût comme dis Killou. Merci à vous deux c'est gentil et rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Chimène
Fidèle parmi les fidèles
Fidèle parmi les fidèles
avatar

Capricorne Age : 46
Nombre de messages : 359
Emploi : fonctionnaire

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mar 15 Fév 2011 - 19:58

J'ai payé dans les 30€ non remboursés par la sécu, ma mère et ma soeur également
Revenir en haut Aller en bas
David62149
Habitué/e du forum
Habitué/e du forum
avatar

Capricorne Age : 40
Nombre de messages : 56
Emploi : Administrateur système et réseaux informatique d'entreprise

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mer 16 Fév 2011 - 11:02

Merci Laetitia

Au moins je sais a quoi me tenir.
On m'avais parler d'une somme astronomique.
je suis rassuré


Merci a tous.
Revenir en haut Aller en bas
P67
Membre confirmé/e
Membre confirmé/e


Balance Age : 50
Nombre de messages : 132
Emploi : Libéral

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mer 27 Avr 2011 - 14:46

Merci pour les liens!

je ne comprends pas non plus que le diagnostic soit aussi long...

Et je trouve que les symptômes décrits de la SA dans la littérature ne rendent pas compte de la diversités des formes cliniques que l'on voit en réalité.
par exemple, les AINS qui sont sensés soulager le malade en 48 h00 dans les critères d'AMOR, et bien si on lit certains articles sur la question:


"Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont la pierre angulaire du traitement des spondylarthropathies : les AINS sont efficaces dans plus de 70 % des cas sur la lombalgie inflammatoire au début de la maladie.
Les AINS sont habituellement rapidement efficaces et si l’AINS est arrêté, une rechute douloureuse est observée en moins de 48 heures.
L’AINS doit être utilisé à dose optimale (quand bien même elle correspond à la dose maximale autorisée) avec, si possible, la prise le soir d’une forme à délitement prolongé permettant de couvrir toute la phase inflammatoire nocturne et matinale.
En cas d’échec, après quelques jours de traitement, il convient de faire l’essai d’un autre AINS. Au moins 3 à 5 anti-inflammatoires non stéroïdiens doivent être essayés successivement avant de conclure à l’échec des AINS.
La phenylbutazole peut être essayée pour certains ; pour d’autres sa toxicité hématologique et néphrologique (HTA, œdème) en limite l’utilisation.
Cependant, chez 50 % des malades, la SpA reste active malgré le traitement par AINS."
http://cofer.univ-lille2.fr/2eme_cycle/items/item_282.htm


je ne suis pas étonnée que la maladie soit si difficile à diagnostiquer avec des critères qui sont certes spécifiques mais si peu sensibles au final...


Si j'avais fait le test d'AMOR il y a 7 ans, j'aurais eu 4 points, soit un résultat "douteux", maintenant j'ai 8 points au moins, c'est plus facile pour le diagnostic, mais quel temps perdu, et que de souffrance et de drame qui aurait pu éventuellement être évités!
Et même avec mes 4 points, aucun rhumato ne m'a parlé de la SA...

http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/4549-diagnostic-de-la-spondylarthrite-ankylosante-criteres-d-amor

http://www.paris-nord-sftg.com/outils.SPA.Amor.0406.php

http://www.telesante-paysdelaloire.fr/portail-pdl/pro/aides-a-la-pratique-1/rhumatologie-1/copy_of_rhumatologie/page13983.html/

http://www.euroas.org/forum/forum_posts.asp?TID=1200


Dernière édition par P67 le Mer 27 Avr 2011 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Claire1
Fait partie de la famille
Fait partie de la famille
avatar

Vierge Age : 55
Nombre de messages : 186
Emploi : Enseignante (reprise en sept 12 mais sur le point de démissionner) en reconversion élevage canin

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mer 27 Avr 2011 - 21:08

adm a écrit:
Diagnostic differentiel

Il nécessaire de ne pas confondre la spondylarthrite ankylosante avec les affections rhumatologiques suivantes :
La pathologie la plus fréquemment confondue avec la spondylarthrite ankylosante est la fibromyalgie. En effet, au cours de cette dernière, la fibromyalgie, on constate de nombreux symptômes communs... Éventuellement l'I.R.M. de l'articulation sacroiliaque montre, au cours de la spondylarthrite ankylosante, des lésions de type érosion qui signent le diagnostic le plus souvent. ...Source : [url=http://www.vulgaris-medical.com
www.vulgaris-medical.com[/quote[/url]]

Pourtant dans mon cas c'est l'inverse, spa diagnostiquée (preuve irm et hlab27+) avant de dire qu'il y a une fibromyalgie associée, parce que je ne répond pas complètement aux anti tnf.............
Alors on peut cumuler les deux? ça parait bizarre surtout que l'on ne diag la fibromyalgie qu'après avoir éliminé d"autres possibilités
Revenir en haut Aller en bas
Claire1
Fait partie de la famille
Fait partie de la famille
avatar

Vierge Age : 55
Nombre de messages : 186
Emploi : Enseignante (reprise en sept 12 mais sur le point de démissionner) en reconversion élevage canin

MessageSujet: Re: Diagnostic   Sam 22 Déc 2012 - 7:39

Je reviens sur ce que j'ai dit précédemment. Le nouveau rhumato qui me suit me dit aue je n'ai pas de fibro mais seulement une spa - en échappement à enbrel je suis sous humira depuis et ça marche très bien - en revanche j'ai eassayé d'arrêter les AINS et je rechute alors je confirme que les ains sont indispensables dans la spa
Ma fille est sous ains aussi, comme ça allait mieux sa rhumato lui a fait arrêter et rechute deux jours après, elle a dû les reprendre...

si Humira m'a permis de ne plus avoir de douleur et de reprendre une vie quasi normale, je suis extrêmement fatiguée et vais démissionner de mon poste de prof en maternelle à mi temps car c'est trop fatigant
Revenir en haut Aller en bas
argel
Je suis le/la bienvenu/e
Je suis le/la bienvenu/e


Verseau Age : 48
Nombre de messages : 6

MessageSujet: Re: Diagnostic   Dim 15 Oct 2017 - 17:43

Bonjour,
diagnostiqué quasiment spa:hla b27+,sroilietite vu au scanner
puis je demander(imposer) au rumatho de me faire passer une irm des sacro illiaque et de l5s1 pour etre sur du diagnostique?
D'apres vous
Merci
Revenir en haut Aller en bas
argel
Je suis le/la bienvenu/e
Je suis le/la bienvenu/e


Verseau Age : 48
Nombre de messages : 6

MessageSujet: Re: Diagnostic   Dim 15 Oct 2017 - 19:07

argel a écrit:
Bonjour,
diagnostiqué quasiment spa:hla b27+,sroilietite vu au scanner,vs normale crp normale
puis je demander(imposer) au rumatho de me faire passer une irm des sacro illiaque et de l5s1 pour etre sur du diagnostique?
D'apres vous
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Clara27
Admin
Admin
avatar

Vierge Age : 46
Nombre de messages : 10588
Emploi : Invalidité depuis 10/2013

MessageSujet: Re: Diagnostic   Lun 16 Oct 2017 - 18:46

Coucou Argel

Oui bien sur que le rhumato ou même ton médecin traitant peut te prescrire l'irm des sacros, il suffit de leur demander une ordonnance, sache que des spondy ont des vs et crp normale et ont la maladie quand même, ce n'est pas une science exacte malheureusement, ce qui rend difficile le diagnostic, il y a la fibromyalgie qui ressemble beaucoup à la spondylarthrite, et encore bien d'autres maladie, seuls les rhumatos peuvent te dire si tu l'as ou pas,
L'irm des sacros est important pour la spondy, elle les attaque d'office, mais encore une fois tu peux ne pas encore avoir de trace, et les avoir plus tard.....
Pas simple ... courage, tiens nous au courant

*******************************************************************************************
Diagnostiquée SPA en avril 2010
Maladie de Willebrand
Opérée de 2 hernies cervicales suite accident de la route C4-C5 (2010) et C5 C6 (1998)
Ténosynovites et kystes synoviaux aux poignets droit et gauche.  Opérée 16 fois
Apranax 750mg 1/jour - Neurotin 400 2/jour -
Sous anti tnf EMBREL injection 1 fois par semaine - début 17/05/13- en arrêt momentané depuis juin 2017
Echec Salazopyrine - Novatrex (métho) - Arava - Humira -
Revenir en haut Aller en bas
argel
Je suis le/la bienvenu/e
Je suis le/la bienvenu/e


Verseau Age : 48
Nombre de messages : 6

MessageSujet: Re: Diagnostic   Lun 16 Oct 2017 - 19:07

Merci clara, j'espere qu'ils voudront bien me prescrire l'irm, le rumatho est sur avec le scanner sacroilliaque stade 4 mais le medecin traitant moins sur, j'ai eu un accident en 1999 qui aurait tres bien pu abimer la sacro droite mais je suis stade4
je vais donc lui exiger une irm
Revenir en haut Aller en bas
Clara27
Admin
Admin
avatar

Vierge Age : 46
Nombre de messages : 10588
Emploi : Invalidité depuis 10/2013

MessageSujet: Re: Diagnostic   Mar 17 Oct 2017 - 8:06

Stade 4 ce n'est pas rien ! tu nous tiens au courant,
Courage

*******************************************************************************************
Diagnostiquée SPA en avril 2010
Maladie de Willebrand
Opérée de 2 hernies cervicales suite accident de la route C4-C5 (2010) et C5 C6 (1998)
Ténosynovites et kystes synoviaux aux poignets droit et gauche.  Opérée 16 fois
Apranax 750mg 1/jour - Neurotin 400 2/jour -
Sous anti tnf EMBREL injection 1 fois par semaine - début 17/05/13- en arrêt momentané depuis juin 2017
Echec Salazopyrine - Novatrex (métho) - Arava - Humira -
Revenir en haut Aller en bas
zabou91150
Je suis le/la bienvenu/e
Je suis le/la bienvenu/e


Vierge Age : 46
Nombre de messages : 2

MessageSujet: Re: Diagnostic   Jeu 2 Nov 2017 - 17:53

bonjour
je suis déroutée car depuis lundi un rhumato remet en cause le diagnostic de spondy qui avait été diagnostiqué en avril 2016
tout a commencé en 2009 avec sciatique du bas du dos jusqu au pied 4 mois a faire passer ,6 mois aprés rebelote sciatique puis re sciatique ça dure comme ça jusqu'en 2012 ou là mon médecin m envoie consulter une rhumato qui m'a fait faire radio ,prise de sang,test hla27,résultats prise de sang crp assez grosse,hla négatif radio pas grand chose ,me demande de faire irm que je ne fait pas me disant que si sur la radio il n y a pas grand chose ça sert a rien
fin 2015 je retourne voir la rhumato car toujours sciatiques assez souvent en m auscultant elle me dit il faut passer l irm des sacro iliaques car en plus j ai beaucoup de douleurs au réveil qui passent au bout d 'une heure ,uvéite en 2006
je fait irm sacro iliaque ,irm lombaire ,irm cervico dorsale en fevrier 2016 retour rhumato (mais pas le meme car parti en retraite) et là irm cervico dorsale discopathie c5-c6 et c6-c7 irm lombaire scheuermann ,irm sacro iliaque sacro- iliite g active donc diagnostic  spondy axiale
début aout j ai un accident de voiture ,éjectée de la voiture bilan entorse grave de la cheville gauche hématome du dome du foie,mal aux cervicales, traumatisme cranien debut septembre rendez vous orthopédiste pour controle cheville et vu l etat du pied (gonflé et violet)et douleurs il me dit algodystrophie
le 21 octobre je passe irm pied et cheville importantes infiltration oedemateuse et inflammatoire des parties molles abarticulaires donc mon medecin m envoie voir un rhumato et là il me dit la clinique est en faveur d une algodystrophie mais étonné  d absence de signe osseux à l irm et pour la spondy il trouve que je n ai pas assez de signe pour etre une spondy et il veut m hospitaliser pour faire d 'autres examens donc je ne sais plus, je suis démoralisée j ai limite envie de ne plus rien faire et de rester avec mes douleurs
Revenir en haut Aller en bas
Clara27
Admin
Admin
avatar

Vierge Age : 46
Nombre de messages : 10588
Emploi : Invalidité depuis 10/2013

MessageSujet: Re: Diagnostic   Lun 6 Nov 2017 - 10:09

Bonjour Zabou

Ouahou, je comprends que tu sois démoralisée, il n'y a rien de pis que de se faire prendre pour une girouette, 
J'ai le cas d'une amie spondy à qui il arrive la même chose que toi, elle a pourtant un HLB27 positif et elle a une chondropathie en stade 4 au niveau de ses 2 genoux, (genoux détruit)  comme toi ils l'ont fait hospitaliser récemment et on refait un check up pour lui dire qu'ils pensaient qu'elle n'avait pas de spondy mais de l'arthrose au genoux et une fybromyalgie  !!!!!!!!!! non mais imagine !!!!!!!!!!! ais confiance en toi et en ton parcours, au diagnostic déjà posé, aux résultats déjà obtenu,
J'ai l'impression que parfois ils font du zèle, ils remettent tout en question alors qu'on a passé des années à attendre et se demander ce qu'on a .....Ne te laisse pas faire, fais toi entendre, 

Ton problème de cheville en plus est lié à l'accident donc aucun rapport avec la spondy. Pas assez de signe, avec ce que tu nous mets, çà en fait quand même un paquet, après laisse les faire, on ne sait jamais, mais garde confiance en toi surtout, et prend du recul par rapport à ce qu'ils te disent, ton rhumato validera ou pas leur dire
Courage et tiens nous au courant

*******************************************************************************************
Diagnostiquée SPA en avril 2010
Maladie de Willebrand
Opérée de 2 hernies cervicales suite accident de la route C4-C5 (2010) et C5 C6 (1998)
Ténosynovites et kystes synoviaux aux poignets droit et gauche.  Opérée 16 fois
Apranax 750mg 1/jour - Neurotin 400 2/jour -
Sous anti tnf EMBREL injection 1 fois par semaine - début 17/05/13- en arrêt momentané depuis juin 2017
Echec Salazopyrine - Novatrex (métho) - Arava - Humira -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diagnostic   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diagnostic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.spondylarthrite-forum.net :: La spondylarthrite ankylosante et maladies apparentées :: La Spondylarthrite Ankylosante (SA)-
Sauter vers: